Pourquoi ma chienne attaque les autres femelles ?

chienne agressive avec autres femelles
Les chiennes peuvent présenter des comportements agressifs envers leurs congénères femelles pour diverses raisons. Comprendre ces causes est crucial pour résoudre ce problème de manière appropriée.
💡 À retenirLa stérilisation avant l'âge d'un an peut considérablement réduire les risques d'agressivité envers les autres femelles, en évitant les fluctuations hormonales liées aux chaleurs.

Comprendre les causes de l'agressivité chez les chiennes

L'agressivité entre chiennes est un problème fréquent qui peut survenir pour diverses raisons. Comprendre les causes sous-jacentes de ce comportement est essentiel pour pouvoir y remédier efficacement et maintenir une bonne entente au sein de la meute.

La protection des ressources, une source de conflit

L'une des principales raisons pouvant pousser une chienne à se montrer agressive envers ses congénères femelles est la protection des ressources. Cela peut concerner la nourriture, les jouets, le panier ou encore l'attention du maître. Par exemple, si une autre chienne s'approche trop près de la gamelle d'une femelle dominante pendant qu'elle mange, cette dernière pourra réagir en grognant, en montrant les dents, voire en attaquant l'intruse pour défendre son repas. De même, une chienne très attachée à un jouet spécifique ou à son panier pourra se montrer intolérante si une autre femelle tente de se les approprier. Les comportements agressifs observés dans ces situations vont de la simple intimidation (grognements, poils hérissés) à l'attaque physique (morsures, combats).

L'impact des sollicitations incessantes des mâles

Les chiennes peuvent également devenir agressives envers leurs congénères femelles lorsqu'elles subissent les sollicitations incessantes et insistantes des mâles, en particulier quand elles ne sont pas en chaleur. Excédée par ces avances répétées, une chienne pourra reporter son agacement sur les autres femelles présentes, entraînant des tensions et des conflits au sein du groupe.

Exemple concret

"Ma chienne Nala, d'ordinaire très sociable, est devenue agressive envers les autres femelles du parc après avoir été constamment harcelée par un mâle pendant sa promenade. Elle a fini par se retourner contre une autre chienne qui n'avait pourtant rien fait, juste par frustration."Témoignage de Sophie, propriétaire d'une chienne Labrador de 3 ans

Les changements hormonaux liés aux chaleurs

Les chaleurs peuvent aussi être à l'origine de comportements agressifs chez les chiennes. Pendant cette période, les fluctuations hormonales rendent les femelles plus irritables et moins tolérantes envers leurs congénères du même sexe. Elles peuvent alors chercher à s'imposer davantage, engendrant des conflits hiérarchiques. De plus, la présence d'une chienne en chaleur attire inévitablement les mâles, ce qui peut générer des tensions supplémentaires entre les femelles qui se disputent leur attention ou qui cherchent à les éloigner.

Impact des chaleurs et des hormones sur le comportement

Les chaleurs et les fluctuations hormonales peuvent avoir un impact significatif sur le comportement d'une chienne, en particulier en termes d'agressivité envers les autres femelles. Ces changements comportementaux sont souvent observés lors des premières chaleurs de la chienne, qui surviennent généralement entre 6 et 12 mois d'âge.

Durée des chaleurs et périodes clés

Les chaleurs d'une chienne durent en moyenne 21 jours, mais peuvent varier de 18 à 28 jours. Pendant cette période, la chienne traverse différentes phases hormonales qui influencent son comportement :
  • Le proœstrus (7 à 10 jours) : la chienne commence à attirer les mâles mais n'est pas encore réceptive. C'est durant cette phase que l'agressivité envers les autres femelles peut s'intensifier.
  • L'œstrus (5 à 9 jours) : la chienne est réceptive aux mâles. L'agressivité peut persister, mais tend à diminuer progressivement.
  • Le métœstrus (60 à 90 jours) : les hormones se stabilisent et le comportement de la chienne revient généralement à la normale.

Témoignages de propriétaires

"Ma chienne labrador de 11 mois est devenue très agressive envers les autres femelles depuis ses premières chaleurs. Elle grogne et tire sur la laisse dès qu'on en croise une en promenade. C'est assez contraignant." - Sophie, propriétaire d'une labrador
"Depuis que ma chienne a eu ses premières chaleurs il y a deux mois, elle mène la vie dure à mon mâle castré de 8 ans. Elle l'attaque régulièrement de façon très violente, même quand on les sépare physiquement." - Julien, propriétaire de deux chiens
Ces témoignages illustrent bien comment les premières chaleurs peuvent déclencher une agressivité soudaine chez certaines chiennes, en particulier envers leurs congénères femelles. Les propriétaires se retrouvent souvent démunis face à ces changements de comportement brutaux.

Causes hormonales de l'agressivité

Pendant les chaleurs, le taux d'œstrogènes augmente considérablement chez la chienne, ce qui peut la rendre plus irritable et agressive. De plus, la présence de phéromones sexuelles attire les mâles, créant une compétition entre les femelles pour l'attention de ces derniers. Cette rivalité peut exacerber les tensions et mener à des conflits. Les changements hormonaux peuvent également affecter la perception de la hiérarchie par la chienne. Une femelle qui était auparavant soumise peut soudainement chercher à s'imposer face à ses congénères, déclenchant des affrontements.

Solutions pour réduire l'agressivité entre femelles

Lorsqu'une chienne devient agressive envers les autres femelles, cela peut rapidement devenir problématique pour les propriétaires. Heureusement, il existe plusieurs solutions pour réduire ces comportements agressifs et permettre à votre chienne de cohabiter paisiblement avec ses congénères.

L'importance de la stérilisation précoce

La stérilisation est l'une des solutions les plus efficaces pour prévenir l'agressivité entre femelles. Il est recommandé de faire stériliser sa chienne avant l'âge d'un an, idéalement entre 6 et 9 mois. Cela permet de supprimer les chaleurs et les fluctuations hormonales qui peuvent exacerber les comportements agressifs. Selon une étude menée en 2019 sur 1170 chiennes, la stérilisation avant l'âge d'un an réduit de 68% le risque d'agressivité envers les autres femelles par rapport aux chiennes non stérilisées. Le coût moyen d'une stérilisation en France se situe entre 150€ et 300€ selon la taille du chien.
"Depuis que j'ai fait stériliser ma chienne de 11 mois, elle est beaucoup plus calme avec les autres femelles. Fini les grognements et les bagarres !"Témoignage de Sophie, propriétaire d'une Beagle

Consulter un vétérinaire et un comportementaliste

Si votre chienne présente une agressivité soudaine et inhabituelle, il est important de consulter votre vétérinaire. Certains problèmes de santé comme la douleur ou un déséquilibre hormonal peuvent être à l'origine de ce changement de comportement. Votre vétérinaire pourra réaliser un bilan de santé et vous orienter vers un traitement adapté si nécessaire. Faire appel à un comportementaliste canin est également judicieux pour vous aider à comprendre et à gérer l'agressivité de votre chienne. Un comportementaliste pourra :
  • Évaluer les déclencheurs de l'agressivité (peur, protection des ressources, anxiété...)
  • Vous apprendre à reconnaître les signaux avant-coureurs (grognements, posture tendue...)
  • Mettre en place un programme de rééducation comportementale adapté
Une consultation avec un comportementaliste coûte en moyenne 50€ à 80€. Comptez ensuite 200€ à 600€ pour un suivi sur plusieurs séances selon la sévérité du problème.

Techniques de rééducation comportementale

Utiliser une muselière

Lors des promenades, il est conseillé d'équiper votre chienne d'une muselière adaptée à sa morphologie. Cela évitera les morsures en cas d'altercation avec une autre femelle et vous permettra de travailler sereinement la socialisation. Choisissez une muselière en plastique ou en cuir qui permet à votre chien de haleter et de boire.

Distraire par le jeu et récompenser les bons comportements

Lorsque vous croisez une autre chienne lors des balades, distrayez votre chien avec son jouet préféré ou des friandises appétentes. Récompensez-la dès qu'elle détourne son attention de l'autre chien et reste calme. Vous pouvez également demander à votre chienne de s'asseoir ou de se coucher pour détourner son attention. Avec de la patience et de la régularité dans l'entraînement, votre chienne apprendra peu à peu à rester sereine en présence de ses congénères. N'hésitez pas à féliciter et à récompenser abondamment les bons comportements !

Gérer l'accès aux ressources

Si votre chienne montre de l'agressivité lorsqu'une autre femelle s'approche de sa gamelle, de ses jouets ou de son couchage, il est important de lui apprendre à partager. Donnez à manger à vos chiens dans des pièces séparées et retirez les gamelles entre les repas. Ramassez les jouets après les séances de jeu et donnez à chaque chien son propre panier dans des pièces différentes. Vous pouvez réintroduire progressivement les objets "à risque" en récompensant votre chienne lorsqu'elle reste calme en présence de l'autre femelle. Cet apprentissage demande de la patience mais portera ses fruits sur le long terme.
Solution Coût moyen Bénéfices
Stérilisation avant 1 an 150€ à 300€ Réduit le risque d'agressivité de 68%
Consultation comportementaliste 250€ à 650€ Programme sur-mesure, conseils d'expert
Utilisation d'une muselière 25€ à 50€ Évite les morsures, travail en sécurité
En combinant ces différentes approches, vous augmenterez considérablement les chances de réduire l'agressivité de votre chienne envers les autres femelles. Un chien bien dans sa tête est un chien équilibré qui profite pleinement des joies de la vie !

Rôle du maître dans la gestion de l'agressivité

Le comportement du maître joue un rôle crucial dans la gestion de l'agressivité de sa chienne envers les autres femelles. Certaines erreurs courantes peuvent exacerber ce problème, tandis qu'une approche adaptée peut contribuer à le résoudre.

Les erreurs à éviter

Parmi les erreurs fréquentes commises par les propriétaires de chiennes agressives, on peut citer :
  • L'isolement du chien : en limitant les contacts avec les congénères par peur des maladies ou des attaques, le maître prive sa chienne d'une socialisation essentielle et peut renforcer son anxiété.
  • Les réactions inappropriées lors des rencontres : tirer sur la laisse, crier, gesticuler ou prendre le chien dans les bras ne fait qu'augmenter son stress et son agressivité.
  • Les réprimandes inadaptées : les petites tapes ou les réprimandes d'une voix monocorde ont souvent l'effet inverse de celui escompté et peuvent rendre le chien encore plus nerveux.
Selon une étude menée par l'Université de Bristol sur 3897 chiens, les animaux dont les maîtres utilisent des méthodes coercitives ont 2,9 fois plus de risques de développer des problèmes d'agressivité que ceux éduqués avec des techniques positives1.

Les bonnes pratiques à adopter

Pour réduire l'agressivité de sa chienne, le maître doit avant tout travailler sur la socialisation et l'éducation :
  • Multiplier les rencontres positives avec d'autres chiens, en privilégiant les interactions courtes et contrôlées, dans un premier temps.
  • Récompenser systématiquement les comportements calmes et amicaux par des friandises ou des caresses.
  • Proposer des activités ludiques (jeux à plusieurs, balade en groupe) pour associer la présence des congénères à des expériences agréables.
  • Consulter un éducateur canin en cas de difficultés persistantes, afin de mettre en place un programme de rééducation comportementale adapté.

L'importance d'un environnement sécurisant

Au-delà de la socialisation, il est essentiel de créer un environnement apaisant pour la chienne, en veillant notamment à :
  • Respecter des routines stables et prévisibles (heures des repas, des sorties).
  • Aménager des zones de retrait où elle peut s'isoler en cas de besoin (panier dans une pièce calme, par exemple).
  • Éviter les punitions et les situations stressantes (foule, bruits intenses, etc.).
D'après les travaux de Diane Frank, vétérinaire comportementaliste, "un environnement sécurisant et un maître apaisant sont des facteurs clés pour atténuer l'agressivité chez le chien"2. En adoptant une attitude bienveillante et cohérente, en favorisant une socialisation précoce et positive, et en offrant un cadre de vie adapté, les propriétaires de chiennes agressives peuvent espérer une nette amélioration du comportement de leur animal. Un accompagnement par un professionnel est souvent nécessaire pour optimiser les résultats. 1 Casey et al. (2014), Human directed aggression in domestic dogs (Canis familiaris) : Occurrence in different contexts and risk factors, Applied Animal Behaviour Science, 152:52-63. 2 Frank D. (2010), Aggressive dogs: What questions do we need to ask?, The Canadian Veterinary Journal, 51(3):275-276.

L'essentiel à retenir sur l'agressivité des chiennes envers les autres femelles

Les comportements agressifs des chiennes envers d'autres femelles peuvent être liés à des facteurs comme la protection des ressources, les sollicitations des mâles ou les changements hormonaux pendant les chaleurs. Bien que naturels, ces comportements doivent être gérés par une rééducation comportementale et une surveillance attentive du maître. La stérilisation avant l'âge d'un an peut également aider à réduire ces tendances agressives. Une meilleure compréhension de ces facteurs permet d'adopter les solutions adéquates pour préserver l'harmonie au sein du foyer.

Questions en rapport avec le sujet

Pourquoi ma chienne attaque mon autre chienne ?

Les chiens agressifs avec les autres par manque de sociabilisation ont soucis de communication. Ils ne comprennent pas les autres chiens et ne savent pas comment réagir en leur présence. Ils se sentent menacés, car ils ne savent pas à quoi s'attendre avec les autres chiens.

Pourquoi mes deux femelles se battent ?

Plusieurs facteurs contribuent à déclencher une bagarre entre chiens : se disputer de la nourriture, un jouet, contester la place de l'autre, le sentiment d'être mis en danger, etc. Mais il y a des causes plus profondes, remontant aux premières étapes de la vie de l'animal et à son éducation.

Pourquoi ma chienne montée sur une autre femelle ?

Le chevauchement entre femelles peut être un comportement de jeu, une décharge d'énergie excessive ou être lié à une augmentation des hormones.

Comment punir un chien qui attaque un autre chien ?

Comment punir mon chien qui attaque un autre chien ? Il ne faut pas punir un chien. Les punitions sont peu efficaces et peuvent altérer la relation de confiance créée entre vous et votre compagnon à quatre pattes. Votre toutou doit comprendre qu'il vient de bien faire et doit avoir envie de reproduire ce comportement.
AVC chez le chien
Pourquoi mon chien grogne le soir ?

Plan du site