Puce électronique pour chien

puce electronique chien
Une puce électronique pour chien, aussi appelée puce RFID, est un petit dispositif d'identification implanté sous la peau de l'animal. Cet article explore l'utilité cruciale d'identifier son chien, le processus d'implantation et le coût associé.
📊 À retenirActuellement, 88% des chiens en France sont identifiés grâce à une puce électronique, mettant en évidence l'importance accordée à cette méthode d'identification sûre et permanente.

Qu'est-ce qu'une puce électronique pour chien et comment fonctionne-t-elle ?

La puce électronique est un dispositif d'identification miniature implanté sous la peau du chien. Invisible et indolore, elle permet d'identifier de manière fiable et permanente chaque animal grâce à un code unique. Découvrons en détail le fonctionnement et les caractéristiques de ce petit composant électronique devenu indispensable.

Un transpondeur miniature de la taille d'un grain de riz

La puce électronique destinée à l'identification des chiens est un minuscule composant électronique, appelé transpondeur, encapsulé dans un petit cylindre de verre biocompatible. Ses dimensions sont d'environ 11 mm de long pour 2 mm de diamètre, soit à peine plus gros qu'un grain de riz. Ce format réduit permet une implantation facile et sans douleur sous la peau de l'animal, généralement au niveau du cou.

Un code d'identification unique à 15 chiffres

Chaque puce contient une série de 15 chiffres qui constitue un numéro d'identification unique et universel. Ce code se décompose en plusieurs parties :
  • Les 3 premiers chiffres indiquent le code pays (250 pour la France)
  • Les 2 chiffres suivants correspondent à l'espèce animale (26 pour les carnivores domestiques)
  • Les 2 chiffres d'après identifient le fabricant de la puce
  • Les 8 derniers chiffres représentent le numéro individuel de l'animal
Grâce à cette codification normalisée, chaque chien possède un identifiant unique et infalsifiable, reconnu au niveau international. Ce code permet de relier l'animal à son propriétaire dont les coordonnées sont enregistrées dans le fichier national d'identification.

Un système basé sur la technologie RFID

La puce électronique fonctionne grâce à la technologie RFID (Radio Frequency Identification). Contrairement à une idée reçue, elle n'émet aucun signal par elle-même. C'est seulement lorsqu'elle est activée par un lecteur spécifique qu'elle transmet, par ondes radio, son précieux code d'identification. La lecture se fait par simple contact du lecteur sur la peau de l'animal, au niveau de la puce. Cet appareil génère un champ magnétique qui active la puce et lui permet de communiquer le code d'identification qu'elle contient. Les lecteurs sont utilisés par les vétérinaires, les sociétés de protection animale, les fourrières, la police ou les douanes.

Un dispositif inerte et biocompatible sans danger pour l'animal

Entièrement passive, la puce électronique ne contient pas de batterie et reste totalement inerte dans l'organisme du chien. Elle n'émet aucune onde, chaleur ou substance. Le verre biocompatible dans lequel elle est enfermée est parfaitement toléré et n'engendre aucune réaction inflammatoire ou rejet. Une fois implantée, la puce électronique n'a aucune incidence sur la santé ou le bien-être de l'animal. Infalsifiable et inaltérable, elle l'accompagnera toute sa vie sans aucun danger, en permettant de l'identifier à coup sûr en toute circonstance.

L'importance de la puce électronique pour l'identification du chien

L'identification par puce électronique est devenue un outil indispensable pour les propriétaires de chiens en France. Au-delà d'une simple obligation légale, elle offre de nombreux avantages pour le bien-être et la sécurité de nos compagnons à quatre pattes.

Une mesure efficace pour lutter contre l'abandon

L'identification des chiens par puce électronique joue un rôle clé dans la lutte contre l'abandon. Un animal identifié est directement relié à son propriétaire, ce qui responsabilise ce dernier et limite les risques d'abandon. Les statistiques montrent d'ailleurs que les chiens identifiés ont beaucoup moins de risques d'être abandonnés que ceux qui ne le sont pas. De plus, en cas de perte ou de fugue, un chien identifié a 40% de chances supplémentaires d'être retrouvé et rendu à son propriétaire. Les coordonnées de ce dernier étant enregistrées dans la base de données nationale d'identification, il peut être rapidement contacté si son animal est amené chez un vétérinaire ou dans un refuge.

Une obligation légale pour tous les chiens de plus de 4 mois

Depuis le 6 janvier 1999, l'identification des chiens âgés de plus de 4 mois est devenue obligatoire en France. Les propriétaires qui ne font pas identifier leur animal s'exposent à une amende de 750€. Cette mesure vise à responsabiliser les maîtres et à faciliter les démarches en cas de perte, de fugue, de morsure ou de litige.

Un taux d'identification en constante augmentation

Grâce à cette législation, le taux d'identification des chiens en France ne cesse de progresser. Selon les derniers chiffres de la SCC (Société Centrale Canine), près de 88% des chiens sont aujourd'hui identifiés, contre seulement 50% il y a une dizaine d'années. Cette tendance positive montre une réelle prise de conscience des propriétaires quant à l'importance de cette démarche.

Un sésame indispensable pour voyager avec son chien

Pour voyager avec son chien, que ce soit en France ou à l'étranger, l'identification par puce électronique est obligatoire. Elle conditionne l'obtention du passeport européen pour animal de compagnie, document indispensable pour franchir les frontières. Le numéro unique de la puce est inscrit sur ce passeport, permettant d'identifier l'animal de façon fiable. L'identification est également nécessaire pour inscrire son chien dans un chenil ou une pension, pour participer à des expositions canines, ou encore pour souscrire certains contrats d'assurance santé animale. Autant de raisons qui font de la puce électronique un investissement indispensable pour tout propriétaire de chien responsable.

La puce électronique, une solution plus fiable que le tatouage

Avant la généralisation de la puce électronique, l'identification des chiens se faisait par tatouage. Si cette méthode reste autorisée pour les chiens nés avant 2011, elle présente plusieurs inconvénients par rapport à la puce :
  • Le tatouage peut devenir illisible avec le temps, notamment chez les chiens à poils longs
  • Il nécessite une anesthésie générale, contrairement à la puce qui est indolore
  • Il est falsifiable et ne constitue pas une preuve de propriété en cas de litige
  • Il n'est pas reconnu dans certains pays étrangers qui exigent la puce pour voyager
Pour toutes ces raisons, la puce électronique s'est imposée comme la solution la plus fiable et la plus pratique pour identifier durablement nos chiens, tout au long de leur vie.

Comment et où faire implanter une puce électronique à son chien

L'identification par puce électronique est une étape importante pour tout propriétaire de chien. Mais comment se déroule concrètement l'implantation de cette puce et où faut-il s'adresser pour faire pucer son animal de compagnie ? Nous vous éclairons sur la procédure à suivre.

Le rôle exclusif du vétérinaire dans le puçage du chien

En France, seuls les vétérinaires sont habilités à effectuer la pose d'une puce électronique d'identification chez le chien. Cette intervention ne peut donc se faire que dans un cabinet vétérinaire. Lors du rendez-vous, le praticien procédera d'abord à un examen de santé de l'animal avant de passer à l'implantation proprement dite de la puce. Il est recommandé de faire pucer son chien à partir de l'âge de 4 mois, âge minimum légal pour l'identification des chiens en France. Cependant, de nombreux vétérinaires proposent de combiner la pose de la puce avec la première vaccination du chiot, soit dès l'âge de 2 mois environ. Cela permet de limiter le nombre de visites et d'interventions.

Une procédure de pose rapide et indolore

Contrairement au tatouage qui nécessite une anesthésie, la pose d'une puce électronique est un acte totalement indolore pour le chien. Pas besoin d'endormir l'animal, l'intervention ne dure que quelques secondes. Le vétérinaire utilise un injecteur spécial, une sorte de seringue stérile, pour introduire la puce sous la peau du chien. La puce est minuscule, de la taille d'un grain de riz. Elle est conditionnée dans l'injecteur à usage unique, le tout étant livré sous emballage scellé et stérile.

Zones d'implantation typiques

Par convention, la puce est implantée sous la peau du cou, dans la gouttière jugulaire gauche, c'est-à-dire en arrière de l'oreille gauche. Mais elle peut aussi être placée entre les deux épaules ou dans le cou côté droit. Il est important de noter qu'avec le temps, la puce peut parfois migrer et se déplacer plus ou moins loin de son point d'implantation initial. Cela n'a aucune conséquence pour la santé de l'animal, mais peut rendre la puce plus difficile à détecter au moment de la lecture. La puce étant radio-opaque, une radiographie permet de la localiser précisément en cas de besoin.

Précautions post-implantation

Même si la procédure est rapide et indolore, il convient d'être vigilant dans les heures qui suivent la pose de la puce. Tant que le petit trou créé par l'aiguille ne s'est pas totalement refermé, la puce peut théoriquement ressortir par ce minuscule canal. Il est donc conseillé d'éviter les jeux trop brusques entre chiots qui pourraient se mordiller le cou. Passé ce court délai, plus aucune précaution n'est nécessaire. La présence de la puce n'a aucun impact sur le quotidien du chien qui peut vaquer à ses occupations habituelles sans aucune gêne, et sans nécessiter de soins particuliers liés au puçage.

Coût du puçage et mise à jour des informations de la puce électronique

L'identification des chiens par puce électronique est une obligation légale en France pour tous les chiens âgés de plus de 4 mois. Cette mesure vise à faciliter l'identification des animaux en cas de perte ou de vol, et à lutter contre les abandons. Mais combien coûte l'implantation d'une puce électronique pour un chien et comment mettre à jour les informations enregistrées ?

Coût du puçage d'un chien en France

En France, le coût de l'implantation d'une puce électronique pour un chien se situe généralement entre 50 et 70 €. Ce tarif comprend la puce elle-même, ainsi que l'acte d'implantation réalisé par un vétérinaire. Cependant, il faut parfois ajouter à ce montant les frais de consultation vétérinaire, qui peuvent varier selon les cliniques. Il est important de noter que l'identification des chiens est une obligation légale, et que les propriétaires qui ne s'y conforment pas s'exposent à une amende de 135 €. Cette sanction peut être appliquée lors d'un contrôle par les forces de l'ordre ou les services vétérinaires.

Mise à jour des informations de la puce électronique

Une fois la puce électronique implantée, il est crucial de veiller à ce que les informations qui y sont enregistrées restent à jour. En cas de perte de l'animal, ces données permettront de contacter rapidement son propriétaire.

Quand mettre à jour les informations ?

Les informations de la puce doivent être mises à jour dans les situations suivantes :
  • Déménagement du propriétaire (changement d'adresse)
  • Changement de numéro de téléphone du propriétaire
  • Cession de l'animal à un nouveau propriétaire

Comment procéder à la mise à jour ?

Pour mettre à jour les informations enregistrées sur la puce électronique de son chien, le propriétaire dispose de plusieurs options :
  • Se rendre sur le site internet de l'I-CAD (Identification des Carnivores Domestiques), organisme qui gère la base de données nationale
  • Utiliser l'application mobile dédiée, liée au fichier de l'I-CAD
  • Envoyer un courrier postal à l'I-CAD avec les nouvelles informations
En cas de doute sur la procédure à suivre, il est conseillé de se rapprocher de son vétérinaire, qui pourra fournir les renseignements nécessaires.

L'essentiel à retenir sur la puce électronique pour chien

La puce électronique constitue un moyen fiable et durable d'identifier son chien. Même si le coût initial peut sembler élevé, il est largement compensé par les avantages qu'elle procure en termes de protection contre l'abandon et de chances accrues de retrouver l'animal en cas de perte. À l'avenir, on peut s'attendre à une généralisation du puçage obligatoire dans davantage de pays et à des améliorations technologiques facilitant la mise à jour des informations.

Questions en rapport avec le sujet

Quel prix pour Pucer un chien ?

Quel est le prix d'un puçage de chien ? En France, le coût de pose d'une puce électronique est entre 50 et 70 €. Vous aurez peut-être à payer en plus la consultation vétérinaire.

Où se trouve la puce électronique sur un chien ?

Insérée à tout âge, rapide, sans douleur et sans anesthésie (pas besoin !), la puce est implantée sous la peau, entre les omoplates ou au niveau du cou. Seul le vétérinaire est autorisé à réaliser l'opération. Avant l'identification, ce dernier réalise un check-up complet de l'animal.

Comment retrouver un chien avec une puce électronique ?

En effet, si quelqu'un retrouve un animal perdu, il peut se rendre chez un vétérinaire ou contacter la SPA qui a ainsi accès aux données fournies par la puce. C'est de cette façon que les maîtres peuvent ensuite être contactés pour venir récupérer leur chien.

Comment lire la puce d'un chien avec smartphone ?

Qu'il s'agisse d'un iPhone qui tourne sous iOS ou d'un téléphone Android, aucune application ne le permet. Pourquoi ? Tout simplement car les puces d'identification utilisent la technologie RFID tandis que les smartphones ont des puces NFC. Et elles ne fonctionnent pas sur les mêmes fréquences.
AVC chez le chien
Pourquoi mon chien grogne le soir ?

Plan du site